« Toute notre équipe de logopédistes a participé à un atelier de préparation et dégustation de plats texturés avec la préparation Easy-Base. Ils offrent le grand avantage de proposer des repas appétissants aux personnes souffrant de difficultés de déglutition. Ils  garantissent une texture facilitante, tout en conservant une belle esthétique dans leur présentation, et une excellente préservation du goût de l’aliment. La technique de préparation n’est pas compliquée, avec une possibilité d’apprendre les bases lors d’un atelier ouvert à toute personne intéressée, curieuse et motivée d’apprendre à cuisiner autrement ! »

Béatrice Matoso, logopédiste, CHUV


A Neuchâtel, au Home Les Charmettes, c’est grâce à l’impulsion du Chef Philippe Jehan que les résidents dysphagiques peuvent, depuis juillet 2017, profiter de textures adaptées.

« Nous voulions trouver trouver une solution de cuisiner des plats à la texture adaptée, dignes et créatifs, en conservant couleur et goût. C’est une forme de dignité et de réconfort »

Le directeur d’exploitation, M. Olivier Schnegg:

« Manger est aussi associé au plaisir, à la découverte de nouveautés, au partage avec d’autres convives. (…) Force est de constater que pour beaucoup de personnes âgées, le repas ne suscite plus le même plaisir que ce rituel suscitait dans leur jeune âge. (…) Reste donc aux professionnels cette interrogation: comment donner envie aux résidents qui éprouvent des difficultés (…) de manger et si possible d’y trouver du plaisir. (…) L’idée fut alors de reconstituer le mets dans sa forme originelle (…) Le résultat est carrément bluffant. Notre Chef de cuisine Philippe Jehan (a une) démarche et recherche infatigable du bien-être du résident devant son assiette afin de permette à celui-ci de retrouver plaisir et bienfait de l’alimentation adaptée à son appétit, à ses habitudes antérieures et aux besoins de son corps. »

Vers la Gazette des Charmettes automne 2017


Nous remercions la Fondation Claire Magnin de nous faire  confiance pour ses résidents

« Joindre l’utile à l’agréable, en combinant plaisir des papilles et apports nutritionnels: telle es la mission de ce futur partenaire de la Fondation, qui saura sans aucun doute rendre le sourire à de nombreux résidents (…) Une véritable révolution, dans l’assiette et dans les coeurs »

Vers article Claire Magnin


Dans le Valais plusieurs communes et leurs foyers d’accueil respectifs – Les Adonis de Charrat, les Soeurs Louise Bron de Fully, les Fleurs de Vigne de Leytron et les Collombeyres de Saillon – font confiance au Chef Sébastien Turrian  et sa brigade pour les repas de leurs résidents.

Dans une démarche responsable et éthique, inclusive de tous et de chacun,  l’équipe de cuisine, maintenant sous les ordres du Chef Sebastien Turrian, prépare tous les jours des plats aux textures adaptées, soulignant les couleurs, renouvelant les saveurs et respectant les préférences de tous. 

 


Témoignage de Chris Cleary, une cliente américaine

Mon nom est Chris et depuis les 3 dernières années, je vis avec une sténose oesophagienne et une diminution de la salivation due à un traitement de radiations lié à un cancer de la tête et nuque. Le peu de nourriture que je peux consommer doit être suffisamment petite et tendre afin de pouvoir passer aisément à travers la sténose et doit aussi contenir suffisamment d’humidité pour faciliter la mastication et la déglutition.

Certains produits comme le pain et la viande sont extrêmement difficiles d’accès sinon quasi impossibles pour moi. Puisque ces restrictions ne m’autorisent à manger que de très petites quantités, les réunions de famille et même les lunchs au travail sont très compliqués. Manger est une activité sociale et vu que je ne peux manger que quelques bouchées de certains aliments, cela met les gens mal à l’aise. Pour moi cela n’est plus gênant d’être entouré de gens à table, mais j’ai par contre le désir de participer au repas et cela me manque beaucoup.

J’ai essayé de prendre des compléments nutritionnels oraux combinés à de petites quantités de nourriture solide mais j’ai rapidement perdu du poids car je n’absorbais pas assez de calories pour le soutenir. J’ai consulté mes docteurs, mes logopédistes et ma nutritionniste afin de trouver une solution pour me permettant de manger seule. C’est un vrai challenge car je n’aime pas le yaourt, le houmous, les lentilles ni les haricots et j’ai du enlever le sucre ainsi que les plats préparés de mon régime 3 ans avant mon diagnostic. C’est d’autant plus compliqué que je suis professeure à temps plein et manger sur demande n’est pas une option. Découragée, je n’avais pas d’autre option que la nutrition entérale sur laquelle reposait mon alimentation.

Mi janvier 2017, j’ai contacté Maria Quici de Dysphagia Gourmet afin de trouver des recettes de nourriture en texture lisse qui pourrait ressembler gustativement aux goûts normaux et changer des choix standards tels que l’avoine, la soupe, la purée de pomme de terre et quelques fruits et légumes. Ce que j’ai découvert est mieux que ce j’imaginais. Maria m’a présenté le Easy-Base®.

Cela faisait 3 ans que je n’avais pas pris de vrai repas et en seulement quelques heures, j’ai pu remanger des fruits (fraises), du brocolis et même un cheesburger en utilisant le Easy-Base®. Je suis impressionnée par la couleur que garde la nourriture transformée, mais surtout j’ai été à la fois surprise et enchantée par le goût, similaire à mes souvenirs. La nourriture contient par ailleurs suffisamment de liquide pour que je puisse l’avaler sans problème. La préparation est relativement facile, d’où le nom Easy-Base®, et je peux maintenant réintroduire dans mon régime de nombreux aliments, et même tenter l’expérience avec certains que je n’avais même pas envisagé.

Quand Maria m’a demandé ce que j’en pensais, ma réponse fut « où puis je me procurer plus de Easy-Base® ? »